Dirk's Projects
English English Español Português Português Italiano
Deutsch Français Nederlands Nederlands Polska  
Svenska Norsk Русский 中国    


 
Télécharger Accordeur de Piano de Dirk
Microsoft WindowsApple OS X

Accordeur de Piano de Dirk


l'Accordeur de Dirk analyse votre instrument et utilise le résultat pour l'accord optimal de votre piano. En utilisant ce résultat calculé, vous accordez votre piano comme un professionnel très rapidement sans la nécessité de contrôler les intervalles, ce qui nécessiterait énormément de temps. De la part de la simplicité, l'accordeur de Dirk apte aussi bien aux débutants et des professionels
Accordeur de Piano de Dirk
$398
Achat
YouTube NederlandsNederlandsEnglishEnglishDeutschFrançaisPolskaРусскийEspañolItalianoSvenskaPortuguêsPortuguês中国的MagyarNorsk

L'accordeur de piano de Dirk V4.0


Télécharger une version imprimable en format pdf de ce manuel

 

Mode d'emploi

 

 

 

 

 

 


1.      Préface

Le développement de l'accordeur de piano de Dirk ne s'est pas réalisé sans coup férir. Nos exigences étaient très hautes. L'accordeur devait être capable d'accorder un piano le plus vite et le plus précis possible. La qualité de l'accord devait être au moins du niveau d'un accord professionnel. Les touches devraient être rapidement et automatiquement reconnues avec fiabilité. Il fallait pour cela une grande connaissance spécifique du piano ce que je n'avais pas. Dès le début j'ai développé l'accordeur avec Ben Verbon, un amateur passionné de piano qui possède des maisons de vacances en France dans le département de la Dordogne. Il a toute la connaissance technique qui me fait défaut. Grâce à, sa connaissance, son perfectionnisme et à sa patience illimitée nous avons développé l'accordeur pour piano. Nous avons travaillé deux ans ensemble pour réaliser ce défi. Je tiens à remercier sincèrement Ben, sans son aide précieuse et inestimable je n'aurais pas pu réaliser un outil de cette qualité.

 


Index

 

1.             Préface. 2

2.             L'accord d'un piano. 4

3.             La version d'essai 6

4.             Modules d'extension. 6

5.             Termes importants. 7

6.             Le microphone. 9

7.             Première utilisation. 10

8.             Accorder à l'aide de l'accordeur de Dirk. 12

9.             L'accordeur et ses différentes fonctions. 18

10.            Configuration de l’accordeur 21

11.            Précision de l’accordeur 23

12.            Exigence du système. 23

13.            Quelques images. 24

 


2.      L'accord d'un piano

Accorder un piano est une tâche complexe. Bien entendu vous devez avoir le tour de main et être capable de manier l'accordoir (clé), et savoir aussi mettre les chevilles dans une position stable. Cela demande beaucoup de temps pour l'apprendre. C'est toutefois plus difficile de détecter la tonalité exacte des cordes. Pour bon nombre d'instruments l'accord peut être effectué grâce à un accordeur simple. Chaque note est accordée jusqu'à une certaine fréquence. Nous déterminons cette fréquence à l'aide d'une gamme (échelle) désirée. Cette méthode ne peut s'appliquer au piano ! L'instrument sonnerait vraiment faux, ce désaccord est généralement du en fonction de la structure des cordes.

 

 

 

Bestand:Overtone.jpgUne corde peut osciller de plusieurs façons différentes, soit:

-          totalement, le milieu bouge et pas les extrémités,

-          en deux parties, le milieu et les extrémités ne bougent pas, la corde va osciller au 1/4 et aux 3/4 de sa longueur.

 

Sur le même principe une corde peut osciller en trois, quatre, cinq ou plus de parties. En pratique toutes les vibrations se présentent en même temps. Chaque vibration se manifeste par sa propre fréquence. Une corde frappée émettra sur plusieurs fréquences en même temps, ce sont les harmoniques d'un ton. Si ces harmoniques sont exactement 2, 3, 4, 5, etc., fois la fréquence d'un ton fondamental nous pouvons utiliser un accordeur simple. Malheureusement pour le piano il en est tout autre. En effet, les facteurs des harmoniques pour un piano sont un très petit peu plus de 2, 3, 4, 5, etc., fois la fréquence d'un ton fondamental. Cette tonalité plus haute ou plus basse se nomme "l'écartement" du piano. L'écartement dépend de différents facteurs! Des dimensions de l'instrument sont décisives comme, la longueur des cordes, leur diamètre, leur matériau, leur poids aussi. La sonorité optimale sera obtenue par un accord différent d'un piano à l'autre.

 

D'autres accordeurs existent, certes ils tiendront compte de l'écartement que vous choisirez, un petit écartement pour un piano large ou un écartement plus large pour un petit piano. Un tel accordeur s'approchera très près de l'accord optimal, mais l'écartement particulier des cordes de votre piano sera en aucune façon pris en compte et la sonorité de votre piano ne sera absolument pas optimale. Il sera en plus nécessaire de corriger plusieurs intervalles à l'oreille pour obtenir un écartement optimal.

 

Un professionnel, pendant son travail va comparer tous les intervalles et les mettre en harmonie. Il faudra beaucoup d'expérience pour obtenir un bon résultat. La difficulté rencontrée est d'accorder un petit peu faux chaque intervalle et ceux-ci sont tous différents.

 

Voici un exemple:

Pour la correction d'un intervalle nous pouvons changer la tonalité d'un de ses tons, mais; ce ton est une partie de plusieurs autres intervalles en même temps ; et là tous les autres intervalles vont changer lors de cette action! Vous devez être capable de trouver la solution de ce problème complexe.

 

L'accordeur de Dirk vous offre la solution !

Vous pouvez enregistrer tous les tons du piano à l'aide de l'accordeur de Dirk en frappant les touches l'une après l'autre. nous utiliserons uniquement une seule corde par note pour cet enregistrement. Nous devons étouffer les autres cordes pendant cette action. L'accord sera guidé par cette corde seule. Vous pourrez accorder les cordes étouffées plus tard comme la corde déjà accordée dans le chœur (tricorde / bicorde). Au début, l'accordeur n'enregistrera pas uniquement les fondamentaux (toniques), mais tous les harmoniques en même temps. Il possédera ainsi toutes les informations nécessaires pour ensuite calculer les fréquences des fondamentaux de tous les tons. Puis, l'accordeur va calculer la justesse de tous les intervalles et les mettre en harmonie, vous pourrez alors accorder les cordes les unes après les autres. Les cordes frappées seront reconnues automatiquement et l'accordeur vous indiquera la divergence de ton. Dès que vous aurez accordé toutes les cordes, votre piano sera accordé à l'écartement le plus optimal possible. Le son est maintenant le plus pur possible pour votre piano. L'accord est effectué uniquement une seule fois par corde, ensuite, plus aucune correction à l'oreille ne sera nécessaire.


3.        La version d'essai

La version d'essai a pour but de vous présenter les possibilités de l'accordeur. Comme dans la version complète vous pouvez enregistrer tous les tons. L'accordeur vous calculera l'écartement optimal. Vous pouvez accorder les tons dans les fréquences des : 'La' (La 0 - La 7) et tous les 'Mi' (Mi 1 - Mi 7).

 

Les 'La' et les 'Mi' vous permettent l'accord de plusieurs intervalles:
Octaves:  La 0 - La 1, La 1 - La 2 etc.

               Mi 1 - Mi 2, Mi 2 - Mi 3 etc.
Quintes:   La 0 - Mi 1, La 1 - Mi 2 etc.
Fourths:   Mi 1 - La 1, Mi 2 - La 2 etc.

 

4.        Modules d'extension

La version d'essai est extensible.

D'autres modules en phase d'expérimentation vous seront bientôt proposés sur le site Internet: http://www.dirksprojects.nl


5.        Termes importants

 

•  Fréquence (frequency)
het des oscillations par seconde d'un ton (la tonalité).

•  Son (sound)
ensemble de fréquences/oscillations audible par l'oreille.

•  Ton (tone)
son d'un fréquence.

 

•  Note (note)
notation d'un ton d'une certaine longueur et tonalité.

 

•  Gamme / Echelle (scale)
série de tons montants ou descendants dans un ordre fixe.

 

•  Ton fondamental (fundamental tone)
tonalité aperçue d'un ton. C'est le ton le plus bas de l'ensemble des tons qui composent un son.

 

•  Harmonique (overtone)
ton dans l'ensemble du son d'une fréquence plus haute que le fondamental. Les harmoniques d'un son sont un multiple du fondamental.

 

•  Battement (beating)
dans un son le battement se produit à cause d'une petite différence de tonalité entre deux cordes.

 

•  Intervalle (interval)
différence de la tonalité entre deux tons.

 

•  Demi-ton (semitone)
intervalle le plus petit dans la musique occidentale. L'octave se compose de douze demi-tons. Dans une gamme tempérée les demi-tons sont de même largeur. Au piano cet intervalle se trouve entre toutes les deux touches ; entre une touche noire et une blanche ou entre deux touches blanches s'il n'y a pas de noire entre elles. S'il y a une touche noire entre deux blanches il y a deux demi-tons. L'intervalle entre un ton et le même ton dièse est toujours d'un demi-ton.

 

•  Octave (octave)
1 octave = 12 demi-tons.
C'est la différence entre deux tons dont la fréquence du second est deux fois la fréquence du premier.

•  Accord ou tempérament (temperament)
manière dont les fréquences des notes sont choisies. L'égalité de tempérament est le plus populaire en musique occidentale. D'autres tempéraments existent, par exemple: l'intonation juste,
l'accord de Pythagore, la moyenne ton tempérament, le bon tempérament, es 31 tempéraments égaux.

 

•  Echelle chromatique (chromtic scale)
c'est une échelle qui contient l'ensemble des douze demi-tons de l'octave. Do - Do # - Ré - Ré # - Mi - Mi # - Fa - Fa # - Sol - Sol # - La - La # - Si - Si #. Ce sont les touches noires et blanches du piano.

 

•  Demi-ton et de tout ton mesures (half-tone and whole-tone steps)
une moitié de pas (d'étape) de ton est égale à un intervalle d'un demi-ton, tels que l'intervalle entre deux touches blanches d'un piano sans clé noire entre les deux. Un pas (une étape) de ton complet est égal à un intervalle de deux demi-tons tels que l'intervalle entre deux touches blanches d'un piano qui ont une clé noire entre elles.

 

•  Echelle diatonique (diatonic scale)
c'est une octave qui contient tous les demi-tons (noires et blanches) en suivant:
UT ou Do majeur: Do - Ré - Mi - Fa - Sol - La - Si (le blanc sur la touche d'un piano).
Do mineur: Do - Ré - Mi b - Fa - Sol - La b - Si b.

 

•  Hertz (hertz)
c'est l'unité de fréquence.
1 Hz = 1 onde par seconde.

•  Cent (cent)
l'unité logarithmique de la différence de hauteur à l'égard d'un ton dans l'échelle.
1200 Cent = 1 Octave.
100 Centièmes est la distance entre deux demi-tons successifs dans le tempérament égal.

 

•  Spectre de fréquence (frequency spectrum)
c'est toutes les fréquences qui se produisent dans un son. Le spectre d'une fréquence peut-être représenté sous forme d'un graphique.


6.      Le microphone

 

Précision du microphone

La fréquence du son doit être identifiée, elle seule est nécessaire et indispensable. Cette gamme de fréquence doit se trouver au moins entre 20 Hz et 10 kHz. L'intensité sonore n'a aucune importance, pas plus que la sensibilité du microphone.

 

Choix du microphone

-          Interne:
c'est impossible de le placer près de l'instrument car il est intégré à l'ordinateur. Il ne saisira pas les fréquences les plus basses mais enregistrera tous les bruits environnants (ventilateur, vibrations, etc.) ce n'est donc pas le micro idéal.

-          Externe:
il est facile de le placer au plus près de l'instrument, moins d'un mètre offre une meilleure mesure. Les bruits environnants sont ainsi atténués à l'avantage du son mesurable.

 

Les effets digitaux

Certains microphones fournis par les logiciels (appelés drivers) sont capables d'adapter le signal sonore par des effets digitaux.

Exemple :

Résonances, filtres d'ondulation, amplification de stéréo, directivité et élimination de brouillage.

Ces effets vont déformer le signal sonore détecté et l'accordeur n'enregistrera pas correctement le son vrai de l'instrument analysé. Ces effets doivent être inhibés dans le logiciel du microphone, sinon ils vont causer des erreurs.

 

Ces fonctions sont en général :

- amplifier"(boost),

- sensibilité (sensivity),

- volume (volume),

- puissance (gain),

- balance (balance).

 

Conclusion

Il est préférable d'utiliser un microphone externe connecté à l'ordinateur par un câble parce qu'il est possible de le positionner au plus près de l'instrument. Le microphone dynamique tel que celui qui est livré avec la carte son répond tout à fait à ces critères. Un microphone de qualité supérieure vous restituera un meilleur résultat surtout pour les basses. Souvent la gamme de fréquence du microphone est inconnue, elle doit être comprise entre 20 Hz et 10 kHz. Un microphone connecté par USB donnera aussi satisfaction, il évitera dans ce cas d'utiliser la carte son de l'ordinateur, ce peut être éventuellement un avantage. Vous pouvez également utiliser des microphones à condensateur (beaucoup plus chers) mais ils donneront le même résultat. Enfin penser à inhiber les effets digitaux dans le logiciel du microphone.


 

7.        Première utilisation

 

Aides pour l'accordeur

Placez la souris un instant au dessus d'un des éléments de l'accordeur, une fenêtre d'aide apparaît et vous indique le rôle du bouton survolé. Chaque élément de l'accordeur est présenté de la sorte.

 

Configuration de l'accordeur

Avant toute utilisation de l'accordeur il est important de présenter l'écran de configuration. Sur la partie gauche vous sélectionnerez l'entrée sonore.

 

 

Sélection de l'entrée sonore

Pour utiliser correctement l'accordeur il faut sélectionner et définir une entrée sonore, généralement c'est une entrée microphone.

 

Carte son

Vous sélectionnez la carte son sous:

"select the recording device"

Nous vous présentons les différentes entrées sonores de la carte son sélectionnée sous:

"select the sound input in the recording device"

Faites votre choix!

 

Sensibilité du signal sonore

Vous pouvez ajuster la sensibilité sonore grâce au curseur coulissant "sensivity". Le graphique en bas à droite présente le signal d'entrée sonore actuel. Le rendement optimal de l'accordeur est obtenu par un signal de puissance moyen. Afin de prévenir la déformation du signal d'entrée, il faut éviter que celui-ci s'approche des extrémités haute et basse du graphique. Ce signal serait alors trop puissant et occasionnerait des influences négatives dans le fonctionnement de l'accordeur. Pour réduire cette puissance, actionnez le bouton du curseur "sensivity" vers la gauche. Si le signal du microphone est trop faible vous pouvez l'amplifier en cochant "microboost". Le bouton coulissant "balance" vous permet d'ajuster l'équilibre du signal d'entrée stéréo. Sa position privilégiée se trouve au milieu du curseur. L'écran de configuration pour les entrées sonores de Windows peut être démarré par le bouton "Windows recording control for the selected device". Il n'est en général pas nécessaire de modifier ce paramètre!

 

Filtrage du signal d’entrée

L'alimentation de l'ordinateur provoque la plupart du temps un grondement dans la fréquence des 50 à 60 Hz. Ce son parasite enregistré par le microphone peut être reconnu par l'accordeur comme un Sol 1 (49 Hz), un La # 1 (58,27 Hz), ou un Si 1 (61,47 Hz). Il faut le filtrer en cochant le bouton "humfilter"

 


8.      Accorder à l'aide de l'accordeur de Dirk

 

Reconnaissance automatique des touches

L'accordeur  de Dirk reconnaît chaque touche frappée automatiquement. La touche frappée sera repérée d'une couleur verte dans le clavier de l'accordeur. Il est possible qu'une autre touche soit marquée verte un très court instant du moment que vous l'aurez effleurée, ce phénomène est normal.

 

Frapper les cordes pendant l’enregistrement et l’accord

Tenez compte de pointes ci-dessous lors de la frappe des cordes.

 

1.       Pour chaque touche (chœur) une seule et unique corde doit sonner, les autres doivent être étouffées. En effet, si l'une des autres cordes sonnait en même temps elle influencerait les calculs de l'accordeur et ensuite l'écartement en serait affecté et médiocre.

2.       Frappez la corde toujours par le marteau du piano, une autre frappe ne toucherait pas le point de contact optimal, cela occasionnerait des harmoniques différents, l'écartement en serait modifié et l'accord serait bien sur mauvais.

3.       Lors de l'enregistrement (bouton "record" enfoncé) ne lâchez pas la touche avant la confirmation de l'enregistrement du ton. Elle se matérialise par le passage en rouge de la touche du clavier.

4.       Pour enregistrer tout le clavier, appuyer sur le bouton "record". L'allumage clignotant du petit voyant rouge dans le bouton vous indiquera que l'accordeur est prêt à débuter l'enregistrement des tons.



5.       Chaque note doit être frappée deux fois. Vous devez procéder de la sorte:

-    frappez la touche jusqu'à l'apparition de la touche rouge à l'écran. Sinon, recommencer en frappant un peu plus fort

-    lâchez la touche. Si vous frappez une touche déjà enregistrée le premier enregistrement ne sera pas écrasé.

-    après avoir lâché la touche, observez la touche rouge à l'écran, dès qu'elle clignote frappez à nouveau la touche au piano. Ne lâchez pas la touche avant qu’elle apparaisse rouge. Le ton est désormais enregistré.

6.       Si l'accordeur détecte des bruits environnants, il peut l'enregistrer et faire devenir une touche rouge à cause de ce bruit parasite. Pour supprimer cet enregistrement lié à une touche cliquez celle-ci avec le bouton droit de la souris. Elle devient blanche ou noire, vous pouvez alors enregistrer à nouveau cette note. Dès que vous aurez terminé l'enregistrement des tons, toutes les touches seront rouges.

7.       L'écartement
Nous vous présentons maintenant l'écran pour le calcul de l'écartement optimal. Appuyez sur la touche "strech" (écartement). Les bandes verticales (bleues claires) représentent les touches du clavier. Dans chaque bande les déviations des tons sont représentées en relation avec l'échelle, cette déviation est indiquée par un petit trait rouge. La ligne horizontale s'adapte à l'échelle du tempérament égal (des gammes tempérées).



8.       Après l'enregistrement de tous les tons chaque bande verticale contient un trait rouge au fond clair. Pour calculer l'écartement tous les tons doivent être enregistrés. Le nombre de tons dépend de l'instrument. La plupart des pianos ont 88 touches. Vous pouvez à présent calculer l'écartement optimal pour votre piano en appuyant sur la touche "calculate best stretch" (calculer l'écartement).



9.       L'écartement optimal
L'accordeur est à l'issue de ces opérations en mesure d'effectuer le calcul de l'écartement optimal. Pendant quelques minutes l'accordeur va comparer des millions de combinaisons d'harmoniques et effectuer un accord virtuel de votre instrument. De petits traits verts vous indiquent l'écartement calculé. Vous observez pendant le calcul ces traits se déplacer puis finalement se stabiliser pour indiquer l'écartement optimal. La présence des traits rouges de l'enregistrement original vous indique la différence de calcul. L'enregistrement est achevé, dès lors que la bande bleue en bas est totalement remplie.



10.   L'enregistrement est unique pour un piano. Après le calcul de l'écartement, vous pouvez le mémoriser en appuyant sur le bouton "save recording" (mémoriser l'enregistrement). A chaque fois que vous souhaiterez accorder cet instrument vous chargerez son écartement en appuyant sur le bouton "load recording" (charger l'enregistrement).

11.   Le graphique présente l'écartement optimal de votre piano. La ligne du graphique indique les fréquences des fondamentaux et semble un peu désordonnée, son importance reste mineure, seule la pureté des intervalles donnent le son optimal. La ligne du graphique n'apparaît qu'après le calcul optimal des intervalles. Voilà, maintenant vous êtes en mesure d'accorder votre piano grâce à l'écartement optimal calculé!

12.   l'accord en pratique
Vérifier le fonctionnement de l'accordeur avec l'écartement optimal.

13.   Appuyez sur la croix rouge en haut à droite, le graphique disparaît et vous retrouvez l'écran principal. Important, avant tout vérifiez que la petite fenêtre centrale indique "best stretch" (écartement optimal).

Exemple:
Si "equal temperament" apparaît dans une fenêtre, l'accordeur travaillera sur un tempérament égal sans écartement! Le piano sera alors accordé très précis mais à un niveau désaccordé . .
.


14.   Vous pouvez maintenant accorder chaque corde non étouffée (une corde par touche / par chœur). Observez l'aiguille rouge dans la fenêtre en bas, elle suit directement l'action des mouvements sur l'accordoir. Dès que l'aiguille reste à zéro la corde est parfaitement accordée. Il est pratiquement impossible d'obtenir exactement à zero, ce n’est pas nécessaire non plus. L'aiguille peut continuer son déplacement un très petit peu, de temps en temps. Cette déviation de tonalité est graduée en Cent. Le Cent est une valeur relative qui permet une déviation un peu plus grande aux cordes basses ainsi qu'au niveau des aigus.

Exemple:
100 Cent au niveau de La 0 est de 1,59 Hz ; 100 Cent au niveau de Do 8 est de 241,92 Hz ; c'est 150 fois plus. Une déviation inférieure ou égale à 0,1 Hz ne peut pas être atteinte. Vous pouvez contrôler cette déviation en comparant la fréquence désirée (fenêtre du nom de la note en haut à gauche) à la fréquence actuelle (fenêtre en bas à droite).



15.   Après avoir frappé la touche attendez l'indication de l'aiguille avant de tourner la cheville, environ une demie seconde. Vous aurez ainsi l'affichage le plus précis.

16.   Votre piano accordé à l'écartement optimal, vous pouvez maintenant à l'oreille vérifier les intervalles et les octaves différents.

17.   En dernier lieu, vous pouvez accorder les cordes que vous aviez étouffées auparavant. Accordez celles-ci les unes après les autres, pensez à étouffer les autres cordes.


 

9.      L'accordeur et ses différentes fonctions

 

Signal d’entrée

Le signal sonore utilisé par l'accordeur pour les calculs est indiqué par le graphique en haut à gauche. Le degré du mouvements des lignes indique la puissance du signal sonore entrant. Si ce signal sort du cadre de l'écran de contrôle le son est trop fort, il faut le diminuer pour qu'il s'adapte à l'écran. Le nom du signal d'entrée choisi dans l'écran de configuration (menu - tuner settings) est affiché en même temps à l'écran. Utiliser cet écran pour vérifier la présence ou non d'un signal d'entrée.


 

 

Le clavier

Dès la détection d'un ton du piano la touche correspondante dans l'accordeur passera au vert. Les touches du clavier s'étendent de La 0 jusqu'à Do 8. Le caractère indique le nom de la note et le chiffre l'octave.

 

 

 

Le ton détecté

Un ton détecté sera éventuellement indiqué dans l'écran des tons de l'accordeur par un caractère, un chiffre, une dièse. Dans cet écran, en haut à gauche de la fenêtre est indiqué la fréquence du ton et non la fréquence mesurée!

 

 

 

Le spectre de fréquences du ton détecté

Le spectre de fréquences du ton détecté est présenté par l'écran du spectre graphique. L'axe horizontal indique la fréquence, l'axe vertical marque la puissance des fréquences. La ligne rouge représente le spectre de fréquences du ton détecté. Le pic en haut dans la ligne rouge montre la fréquence mesurée du son d'entrée. Une corde frappée va occasionner un pic dans le spectre de fréquences, l'accordeur va le détecter et le marquer par une ligne verticale bleue. La ligne verticale grise indique la fréquence de l'échelle du ton détecté.

 

 

 

La déviation de la tonalité de la corde

La déviation de la tonalité d'une corde sera présentée en chiffres grâce au déplacement de l'aiguille rouge. La fréquence absolue d'une corde sera aussi indiquée en chiffres.

 

 

 

L'accord établi

L'accordeur présente les déviations en relation avec l'accord établi. Si la fréquence d'une corde est de la même fréquence que le ton correspondant à l'accord établi, la déviation est de zéro. L'accord établi est présenté dans la fenêtre centrale de l'écran. Le tempérament égal (equal temperament) sera soutenu par l'accordeur et l'écartement optimal (best stretch). Cet écartement optimal est calculé par l'accordeur lui-même et sera unique pour cet instrument.

 

 

 

Figer l'écran de l'accordeur

Il est possible de faire un arrêt sur image de l'écran par le bouton "freeze". Vous immobilisez ainsi toutes les dates et tous les graphiques, ce qui vous permet d'analyser les données. La barre d'espacement a la même fonction.

 

 

 

Agrandir l'écran vers un écran complet

Pour un meilleur confort de travail vous pouvez agrandir l'accordeur en plein écran.

Agrandissez l'écran en appuyant sur la touche ci-dessous.

 


 

10.    Configuration de l’accordeur

Ouvrez l'écran de configuration en appuyant sur le bouton "menu" en bas de l'accordeur.

Un écran en haut à gauche vous permettra de choisir dans son menu l'option "tuner settings".

Ouvrez et cliquez sur l'image du milieu.

 

 

 

 

 

Choisir l'image dans l'écran principal.

En haut, sous "select the main screen image", vous pouvez choisir l'image qui sera présentée au milieu de l'accordeur.

 

Eliminer les aides (tooltips) élargies.

Placez la souris un instant au dessus des indications (boutons, texte, coche, bouton à coulisse) une aide vous sera présentée. Une aide est une fenêtre d'assistance présentée devant l'écran de l'accordeur. Ces écrans d'assistance sont très utiles, ils vous offrent des indications importantes sur le fonctionnement de l'accordeur. Dès que vous aurez de l'expérience et si vous les jugez inutiles ce qui n'est pas recommandé vous avez la possibilité d'interdire leur apparition en les désactivant par le bouton "disable large tooltips".

11.    Précision de l’accordeur

 

Déviation maximale en Hertz et en Cent

La déviation de l'accordeur est inférieure à 0,1 Hz (ondes sonores plus longues de 10 secondes).

La précision en "Cent" varie dans le champ de l'accordeur parce que cent est une unité relative.

L'intervalle en Hz entre deux notes successives monte selon que la tonalité grimpe, alors qu'un demi-ton est toujours de 100 Cent, par définition. Quelques valeurs de la précision de l'accordeur: Do 1 : 5,2 Cent / Do 2 : 2,6 Cent / Do 3 : 1,4 Cent / Do 4 : 0,6 Cent /Do 5 : 0,4 Cent, Do 6 : 0,16 Cent / Do 7 : 0,08 Cent / Do 8 : 0,04 Cent / Do 9 : 0,02 Cent. La relation de l'unité relative Cent fait que la marge de précision est plus étroite dans les tonalités hautes que dans les tonalités basses.

 

Différences audibles de la tonalité

La plus petite différence audible est de 2 Hz. La précision de l'accordeur est de 0,1 Hz donc plus performante. Cette précision haut de gamme est indispensable pour mesurer les battements entre deux cordes. En effet la différence d'un battement de plus de 0,1 Hz sera ainsi détectée.

 

Etalonnage automatique

La carte son sera utilisée par l'accordeur pour ses calculs et ses mesures. Pour compenser des éventuelles divergences l'accordeur effectuera un étalonnage automatique. Aucun étalonnage manuel n'est nécessaire comme il en existe sur plusieurs accordeurs simples (vis de réglage). Grâce à l'étalonnage automatique les mesures de l'accordeur sont toujours très précises.

 

La précision interne

La précision des calculs internes de l'accordeur s'exécute à sept décimales. La présentation de ces calculs est arrondie à deux décimales (deux chiffres après la virgule) juste avant l'affichage des différences mesurées.

 

12.    Exigence du système

L'accordeur fonctionne sur ordinateur à partir de 2,1 GHz. Il peut toutefois être installé sur des machines moins puissantes mais le résultat en sera moindre. Windows 2000, XP, Vista ou Windows 7 vous sera nécessaire ainsi que d'une entrée microphone.

13. Quelques images

 

Le microphone tout près de la table d'harmonie (pas besoin d'ouvrir le meuble).

 

 

Le microphone au dessous d'un piano à queue.

 

 

Outillage pour étouffer les cordes d'un piano droit ou d'un piano à queue.

 

 

Etouffer un tricorde (chœur) au milieu d'un piano droit.

 

 

Etouffer un tricorde dans l'octave le plus haut moins un.

 

 

Etouffer un tricorde dans l'octave le plus haut.

 

 

Etouffer une série de bicordes (chœurs) d'un piano à queue à l'aide de plusieurs coins.

 

 

Etouffer une série de tricordes d'un piano à queue à l'aide de plusieurs coins.

 

 

Etouffer des bicordes de basse à l'aide d'un coin sur un piano à queue.

 

 

Etouffer un tricorde à l'aide de deux coins sur un piano à queue.

 

 

Etouffer plusieurs bicordes à l'aide d'une bande de feutre sur un piano à queue.

 

 

Etouffer plusieurs tricordes à l'aide d'une bande de feutre sur un piano à queue.

 

 

 

Merci pour la traduction:

Jean-Louis Celerier

http://www.ferguson-en-perigord.com



Avertissement E-Mail  Contacter Dirk's Projects  E-Mail Site map